1. France: le président de l'Assemblée nationale mis en examen pour "prise d'intérêt"  dh.be
  2. Le président de l'Assemblée nationale en France mis en examen pour “prise d'intérêt”  7sur7
  3. Richard Ferrand, retraites, primaires démocrates, Piketty... le point sur l'actualité ce matin  Libération
  4. Richard Ferrand est mis en examen mais compte rester président de l’Assemblée  L'Obs
  5. Affaire Ferrand: Le président de l'Assemblée Nationale entendu par des juges à Lille  20MinutesFR
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Le président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, a été mis en examen (inculpé) dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour...Le président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, a été mis en examen (inculpé) dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour...

Emmanuel Macron conserve « toute sa confiance » en Richard Ferrand, mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, a indiqué jeudi la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye sur Europe 1.Emmanuel Macron conserve « toute sa confiance » en Richard Ferrand, mis en examen pour « prise illégale d’intérêts »...

Emmanuel Macron garde « toute sa confiance » en Richard Ferrand, qui ne compte pas démissionner - Journal L'Est Eclair

Alors que Richard Ferrand entend conserver son poste de président de l'Assemblée nationale, malgré sa mise en examen pour "prise illégale d'intérêts", la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, invitée au micro d'Europe 1, a défendu son parcours politique.Alors que Richard Ferrand entend conserver son poste de président de l'Assemblée nationale, malgré sa mise en examen pour "prise illégale d'intérêts", la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, invitée au micro d'Europe 1, a défendu son parcours politique.

Richard Ferrand mis en examen : Sibeth Ndiaye défend un "homme qui, dans l’exercice de ses fonctions, est absolument irréprochable"

Emmanuel Macron conserve "toute sa confiance" en Richard Ferrand, a indiqué jeudi la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye sur...Emmanuel Macron conserve "toute sa confiance" en Richard Ferrand, a indiqué jeudi la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye sur...

Emmanuel Macron garde "toute sa confiance" en Richard Ferrand

Le président LREM de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour «prise illégale d’intérêts» dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne.Le président LREM de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour «prise illégale d’intérêts» dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne.

Mutuelles de Bretagne: Ferrand, mis en examen, entend rester à son poste - Libération

Soupçonné désormais de « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, il avait quitté le gouvernement pour cette même affaire en juin 2017.Soupçonné désormais de « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, il avait quitté le gouvernement pour cette même affaire en juin 2017.

Mis en examen, Richard Ferrand compte rester président de l’Assemblée

Le président de l'Assemblée nationale a été entendu ce mercredi par la justice à Lille.Le président de l'Assemblée nationale a été entendu ce mercredi par la justice à Lille.

Richard Ferrand mis en examen dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne | Le Huffington Post

En 2011, l’organisme, que M. Ferrand dirigeait alors, avait décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. L’ancien ministre conteste toute irrégularité.En 2011, l’organisme, que M. Ferrand dirigeait alors, avait décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. L’ancien ministre conteste toute irrégularité.

Richard Ferrand mis en examen dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne

Après 15 heures d’audition, Richard Ferrand a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Il entend bien rester président de l’Assemblée Après 15 heures d’audition, Richard Ferrand a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Il entend bien rester président de l’Assemblée Nationale 

Richard Ferrand mis en examen pour prise illégale d’intérêts, Emmanuel Macron lui témoigne son soutien - Sud Ouest.fr

Le président de l'Assemblée nationale est entendu dans cette affaire par des juges d'instruction à Lille. Il risque une mise en examen. Le président de l'Assemblée nationale est entendu dans cette affaire par des juges d'instruction à Lille. Il risque une mise en examen. 

Affaire des Mutuelles de Bretagne: Richard Ferrand entendu par la justice

En duplex depuis Lille (Nord), Maïna Sicard-Cras fait le point sur l'audition de Richard Ferrand par les policiers mercredi 11 septembre, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption.

Affaire des mutuelles de Bretagne : Richard Ferrand entendu par la police

Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit du 11 au 12 septembre à Lille pour «prise illégale d'intérêts» dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Il s'est déclaré déterminé à poursuivre sa mission à la tête du palais Bourbon.Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit du 11 au 12 septembre à Lille pour «prise illégale d'intérêts» dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Il s'est déclaré déterminé à poursuivre sa mission à la tête du palais Bourbon.

Mis en examen pour «prise illégale d'intérêts», Ferrand entend rester à son poste - Sputnik France

Le président de l'Assemblée nationale a été mis en examen dans la nuit de mercredi à ce jeudi pour "'prise illégale d'intérêts".

France - Monde | Richard Ferrand mis en examen dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Richard Ferrand a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Après l’annonce de sa mise en examen, Richard...Dans la nuit de mercredi à jeudi, Richard Ferrand a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne.

Mutuelles de Bretagne. Richard Ferrand mis en examen - Bretagne - LeTelegramme.fr

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Il ne compte pas démissionner. Emmanuel Macron lui a renouvelé sa confiance.Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Il ne compte pas démissionner. Emmanuel Macron lui a renouvelé sa confiance.

Soutenu par Emmanuel Macron, Richard Ferrand ne compte pas démissionner malgré sa mise en examen

Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. L'intéressé nie et entend rester au perchoir.Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. L'intéressé nie et entend rester au perchoir.

France: le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand mis en examen - France - RFI

C’est un coup de tonnerre dans la macronie. Richard Ferrand a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi par des juges d'instruction lillois pour prise illégale d'intérêt dans l'affaire dite des Mutuelles de Bretagne.C’est un coup de tonnerre dans la macronie. Richard Ferrand a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi par des juges d'instruction lillois pour prise illégale d'intérêt dans l'affaire dite des Mutuelles de Bretagne.

Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale est mis en examen

Classée sans suite par le parquet de Brest, l'affaire des Mutuelles de Bretagne a été dépaysée à Lille en septembre 2018. L'audition ce mercredi du président de l'Assemblée nationale est "la suite logique de la procédure", a assuré son entourage à l'AFP. Le président La République en marche de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, était en cours d'audition mercredi 11 septembre par la justice à Lille (Nord) dans l'affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne, a appris l'AFP auprès de son entourage et de source judiciaire, confirmant une information de La Voix du Nord. Après un premier classement sans suite d'une plainte de l'association Anticor, association française contre la corruption, en octobre 2017, "nous assistons à la suite logique de la procédure, avec une audition qui se déroule actuellement à Lille, où le dossier a été dépaysé", a indiqué son entourage à l'AFP, en précisant que Richard Ferrand "aborde très sereinement" ce rendez-vous. Richard Ferrand doit s'expliquer sur une transaction immobilière ayant eu lieu en 2011. Directeur général des Mutuelles de Bretagne à l'époque, il est soupçonné d'avoir favorisé sa compagne en louant des locaux lui appartenant. Sa femme avait acquis un bien immobilier pour 375.000 euros, "financé" par les loyers versés par les Mutuelles de Bretagne, selon la plainte d'Anticor. Richard Ferrand conteste toute irrégularité. Démission du gouvernement Révélée par Le Canard enchaîné au printemps 2017, cette affaire avait conduit Richard Ferrand à quitter le gouvernement, il était ministre de la Cohésion des territoires, en juin 2017, seulement quelques semaines après sa prise de fonction. Le procureur de Brest avait ouvert une enquête préliminaire en juin 2017, classée sans suite en octobre. Le parquet avait alors invoqué la prescription s'agissant d'un éventuel délit de prise illégale d'intérêts, et jugé que les infractions d'abus de confiance et d'escroquerie n'étaient "pas constituées". D'abord président du groupe des députés LREM, Richard Ferrand a pris la succession de François de Rugy à la présidence de l'Assemblée en septembre 2018. Le même mois, trois juges d'instruction avaient été désignés à Lille pour instruire le dossier de l'affaire immobilière, à la suite d'une plainte avec constitution de partie civile déposée par Anticor. Interrogée mercredi par la presse à l'issue du Conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a refusé tout "commentaire avant d'avoir connaissance de l'objet de cette convocation". Classée sans suite par le parquet de Brest, l'affaire des Mutuelles de Bretagne a été dépaysée à Lille en septembre 2018. L'audition ce mercredi du président de l'Assemblée nationale est "la suite logique de la procédure", a assuré son entourage à l'AFP. Le président La République en marche de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, était en cours d'audition mercredi 11 septembre par la justice à Lille (Nord) dans l'affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne, a appris l'AFP auprès de son entourage et de source judiciaire, confirmant une information de La Voix du Nord. Après un premier classement sans suite d'une plainte de l'association Anticor, association française contre la corruption, en octobre 2017, "nous assistons à la suite logique de la procédure, avec une audition qui se déroule actuellement à Lille, où le dossier a été dépaysé", a indiqué son entourage à l'AFP, en précisant que Richard Ferrand "aborde très sereinement" ce rendez-vous. Richard Ferrand doit s'expliquer sur une transaction immobilière ayant eu lieu en 2011. Directeur général des Mutuelles de Bretagne à l'époque, il est soupçonné d'avoir favorisé sa compagne en louant des locaux lui appartenant. Sa femme avait acquis un bien immobilier pour 375.000 euros, "financé" par les loyers versés par les Mutuelles de Bretagne, selon la plainte d'Anticor. Richard Ferrand conteste toute irrégularité. Démission du gouvernement Révélée par Le Canard enchaîné au printemps 2017, cette affaire avait conduit Richard Ferrand à quitter le gouvernement, il était ministre de la Cohésion des territoires, en juin 2017, seulement quelques semaines après sa prise de fonction. Le procureur de Brest avait ouvert une enquête préliminaire en juin 2017, classée sans suite en octobre. Le parquet avait alors invoqué la prescription s'agissant d'un éventuel délit de prise illégale d'intérêts, et jugé que les infractions d'abus de confiance et d'escroquerie n'étaient "pas constituées". D'abord président du groupe des députés LREM, Richard Ferrand a pris la succession de François de Rugy à la présidence de l'Assemblée en septembre 2018. Le même mois, trois juges d'instruction avaient été désignés à Lille pour instruire le dossier de l'affaire immobilière, à la suite d'une plainte avec constitution de partie civile déposée par Anticor. Interrogée mercredi par la presse à l'issue du Conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a refusé tout "commentaire avant d'avoir connaissance de l'objet de cette convocation".

Richard Ferrand entendu par la justice à Lille dans l'affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne

Gilles Le Gendre, le président du groupe La République en marche à l'Assemblée, estime sur franceinfo que la mise en examen de Richard Ferrand "ne préjuge en rien de sa culpabilité".Gilles Le Gendre, le président du groupe La République en marche à l'Assemblée, estime sur franceinfo que la mise en examen de Richard Ferrand "ne préjuge en rien de sa culpabilité".

Mise en examen de Richard Ferrand : il doit rester dans ses fonctions, selon Gilles Le Gendre, patron du groupe LREM à l'Assemblée

Le président LREM de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, est en cours d’audition ce mercredi par la justice à Lille dans l’affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne, a apprisLe président LREM de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, est en cours d’audition ce mercredi par la justice à Lille dans l’affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne, a appris

Mutuelles de Bretagne: Richard Ferrand actuellement entendu par la justice à Lille - Charente Libre.fr

Le président LREM de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, est en cours d’audition mercredi par la justice à Lille dans l’affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne.

France/Monde | Richard Ferrand entendu par la justice dans l'enquête sur les Mutuelles de Bretagne