1. Angèle: “La notoriété a parfois un côté déshumanisant”  7sur7
  2. Aux Francofolies de La Rochelle, le public n'a d'yeux que pour le Belge Angèle  dh.be
  3. Aux Francofolies, le public n'a d'yeux que pour Angèle  TV5MONDE Info
  4. Aux Francofolies de La Rochelle, le public n'a d'yeux que pour Angèle  dh.be
  5. Angèle aux Francofolies : "La notoriété, c’est quelque chose d’assez inhumain"  Sud Ouest
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités

Privacy settings

Véritable institution de la chanson française, les Francofolies de La Rochelle fêtent leur 35e édition à partir de ce mercredi. L’occasion de revenir en images sur les débuts de ce festival. Véritable institution de la chanson française, les Francofolies de La Rochelle fêtent leur 35e édition à partir de ce mercredi. L’occasion de revenir en images sur les débuts de ce festival.

En images : les premières années des Francofolies de La Rochelle - Sud Ouest.fr

Aux Francofolies, qui débutent ce mercredi soir à La Rochelle, comme partout où elle se produit cet été en France, le phénomène se répète: une immense foule a envahi le devant de la grande scène Jean-Louis Foulquier pour crier sa flamme à...Aux Francofolies, qui débutent ce mercredi soir à La Rochelle, comme partout où elle se produit cet été en France, le phénomène se répète: une immense foule a envahi le devant de la grande scène Jean-Louis Foulquier pour crier sa flamme à...

Aux Francofolies, le public n'a d'yeux que pour Angèle

La 35ème édition du festival de La Rochelle démarre ce mercredi avec une ribambelle de jeunes talents.La 35ème édition du festival de La Rochelle démarre ce mercredi avec une ribambelle de jeunes talents.

Un vent de renouveau sur les Francofolies - Le Parisien

Comme partout où elle se produit cet été en France, aux Francofolies, qui débutent ce mercredi soir à La Rochelle, le phénomène se répète: une...Comme partout où elle se produit cet été en France, aux Francofolies, qui débutent ce mercredi soir à La Rochelle, le phénomène se répète: une...

Aux Francofolies de La Rochelle, le public n'a d'yeux que pour Angèle - La DH