1. Le Royaume-Uni se résigne à adopter un accord de Brexit d'ici juillet  lalibre.be
  2. Brexit: Theresa May se sait plus que jamais en sursis  Le Soir
  3. May va-t-elle céder à la pression de son propre parti?  L'Echo
  4. Brexit : entre May et Corbyn, ça patine !  Le Point
  5. Brexit: Theresa May ne signera pas d'accord douanier permanent, selon BBC  Le Figaro
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Le gouvernement britannique s'est résigné mardi à ne pas pouvoir faire adopter son accord de Brexit avant juillet, mais espère encore éviter que...Le gouvernement britannique s'est résigné mardi à ne pas pouvoir faire adopter son accord de Brexit avant juillet, mais espère encore éviter que...

Le Royaume-Uni se résigne à adopter un accord de Brexit d'ici juillet - La Libre

L’accord de sortie conclu par Theresa May avec Bruxelles en novembre a déjà été rejeté trois fois par les députés britanniques, contraignant Londres à demander deux fois à Bruxelles un report du Brexit, désormais fixé au 31 octobre au plus tard.L’accord de sortie conclu par Theresa May avec Bruxelles en novembre a déjà été rejeté trois fois par les députés britanniques, contraignant Londres à demander deux fois à Bruxelles un report du Brexit, désormais fixé au 31 octobre au plus tard.

Brexit: le Royaume-Uni se résigne à adopter un accord d’ici juillet - Le Soir

Les Tories mettent la pression sur Theresa May pour qu'elle renonce à l'accord douanier permanent que souhaite le Labour.

May va-t-elle céder à la pression de son propre parti? | L'Echo

En très nette difficulté y compris au sein de son parti, la première ministre britannique rencontrera les membres du parti conservateur, jeudi 16 mai. Elle devra s’expliquer sur son calendrier d’ici au mois d’octobre, alors que beaucoup veulent la voir quitter son poste. L’analyse de Bernard Cros, maître de conférences en civilisation britannique à l’Université Paris-Nanterre. En très nette difficulté y compris au sein de son parti, la première ministre britannique rencontrera les membres du parti conservateur, jeudi 16 mai. Elle devra s’expliquer sur son calendrier d’ici au mois d’octobre, alors que beaucoup veulent la voir quitter son poste. L’analyse de Bernard Cros, maître de conférences en civilisation britannique à l’Université Paris-Nanterre.

« Si les conservateurs veulent se débarrasser de Theresa May, ils n’ont guère de choix »

“This statement by Labour about Brexit talks with government says @theresa_may commitments are worthless, because she won’t be in office to honour them - and paves way to terminate talks later this week. Labour also making clear that...”

Robert Peston on Twitter: "This statement by Labour about Brexit talks with government says @theresa_may commitments are worthless, because she won’t be in office to honour them - and paves way to terminate talks later this week. Labour also making clear that...… https://t.co/vDNFbB6qrt"

“NEW: Theresa May forced to promise make or break showdown vote on her Brexit deal early next month in a bid to end months of crippling deadlock https://t.co/MNrBwZ3bCU”

Tom Newton Dunn on Twitter: "NEW: Theresa May forced to promise make or break showdown vote on her Brexit deal early next month in a bid to end months of crippling deadlock https://t.co/MNrBwZ3bCU"

“LONDON (AP) — British Prime Minister Theresa May plans a new push next month to get Parliament's backing for a Brexit deal.”

Zeke Miller on Twitter: "LONDON (AP) — British Prime Minister Theresa May plans a new push next month to get Parliament's backing for a Brexit deal."

“If you've been pining for Brexit drama in the Commons never fear - Theresa May is giving MPs a FOURTH vote on her deal in early June, come what may. https://t.co/AbUQpgBjrI”

Pippa Crerar on Twitter: "If you've been pining for Brexit drama in the Commons never fear - Theresa May is giving MPs a FOURTH vote on her deal in early June, come what may. https://t.co/AbUQpgBjrI"

Privacy settings

La Première ministre britannique sent qu'elle n'aboutira pas à un compromis avec son opposant travailliste. De nouveaux scénarios circulent...La Première ministre britannique sent qu'elle n'aboutira pas à un compromis avec son opposant travailliste. De nouveaux scénarios circulent...

Brexit : entre May et Corbyn, ça patine ! - Le Point

LONDRES (Reuters) - La Première ministre britannique Theresa May fait l'objet de pressions de la part du Parti conservateur, sa formation politique, pour qu'elle renonce à l'idée d'un compromis sur le Brexit avec l'opposition travailliste.LONDRES (Reuters) - La Première ministre britannique Theresa May fait l'objet de pressions de la part du Parti conservateur, sa formation politique, pour qu'elle renonce à l'idée d'un compromis sur le Brexit avec l'opposition travailliste.

Brexit: May ne signera pas d'accord douanier permanent

La première ministre britannique Theresa May fait l'objet de pressions de la part du Parti conservateur, sa formation politique, pour qu'elle renonce à l'idée d'un compromis sur le Brexit avec l'oppos...La première ministre britannique Theresa May fait l'objet de pressions de la part du Parti conservateur, sa formation politique, pour qu'elle renonce à l'idée d'un compromis sur le Brexit avec l'oppos...

Brexit: Theresa May ne signera pas d'accord douanier permanent, selon BBC

You have been blocked

Le gouvernement britannique espère encore éviter que des députés élus au Royaume-Uni ne siègent au Parlement européen qui sera nouvellement constituéLe gouvernement britannique espère encore éviter que des députés élus au Royaume-Uni ne siègent au Parlement européen qui sera nouvellement constitué

Brexit: Le Royaume-Uni se résigne à adopter un accord d'ici juillet