1. Le triste constat qui a poussé Guillaume Canet à écrire "Les petits mouchoirs"  7sur7
  2. Marion Cotillard et la chirurgie : "Ça me bouleverse celles qui le font trop..."  Pure People
  3. Malgré Avengers Endgame, Nous finirons ensemble dépasse le million d'entrées en cinq jours  BFMTV people
  4. Guillaume Canet raconte sa douloureuse expérience à l'hôpital : "Aucun pote n'est venu me voir" (VIDEO)  Télé-Loisirs
  5. Morandini Zap: Délaissé par ses amis après une grave opération, Guillaume Canet raconte comment il a eu l'idée des "Petits mouchoirs" - VIDEO  Le Blog de Jean-Marc Morandini
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités

Privacy settings

De retour sur les écrans français avec Nous finirons ensemble, suite des Petits mouchoirs de son compagnon Guillaume Canet, Marion Cotillard est en couverture du dernier numéro de Marie Claire. Dans cette grande interview, l'actrice de 43 ans évoque le sujet brûlant de l'âge et la chirurgie esthétiq...De retour sur les écrans français avec Nous finirons ensemble, suite des Petits mouchoirs de son compagnon Guillaume Canet, Marion Cotillard est en couverture du dernier numéro de Marie Claire. Dans c...

Invité ce dimanche 5 mai sur le canapé rouge de Michel Drucker, Guillaume Canet a raconté comment il avait écrit les Petits mouchoirs. C’est après...Invité ce dimanche 5 mai sur le canapé rouge de Michel Drucker, Guillaume Canet a raconté comment il avait écrit les Petits mouchoirs. C’est après une longue hospitalisation durant laquelle il s’es...

VIDEO Guillaume Canet : hospitalisé à cause d’un staphylocoque doré, il a été lâché par ses amis - Voici

Hier après-midi sur France 2, Michel Drucker recevait Guillaume Canet dans "Vivement dimanche prochain" à l'occasion de "Nous finirons ensemble, la suite des "Petits mouchoirs", sorti le 1er Mai dernier.Hier après-midi sur France 2, Michel Drucker recevait Guillaume Canet dans "Vivement dimanche prochain" à l'occasion de "Nous finirons ensemble, la suite des "Petits mouchoirs", sorti le 1er Mai dernier.Le comédien et réalisateur s'est confié sur le succès

Morandini Zap: Délaissé par ses amis après une grave opération, Guillaume Canet raconte comment il a eu l'idée des "Petits mouchoirs" - VIDEO

Invité sur le plateau de Michel Drucker avec l'équipe du film Nous finirons ensemble, Guillaume Canet s'est livré au jeu du doublage. Bouclez vos ceintures, relevez les tablettes, et en route pour le Cap Ferret !Invité sur le plateau de Michel Drucker avec l'équipe du film Nous finirons ensemble, Guillaume Canet s'est livré au jeu du doublage. Bouclez vos ceintures, relevez les tablettes, et en route pour le Cap Ferret !

Vivement dimanche prochain : avec Jeanfi Janssens, Guillaume Canet imite un co-pilote d'avion, et c'est très drôle ! (VIDEO)

Il y a de cela neuf ans Guillaume Canet sortait en salle un « chef d’œuvre », sorte d’Empyrée de la nullité cinématographique et synthèse en forme de surmontement de tout ce que le cinéma français peut produire de mauvais et de caricatural. « Les Petits mouchoirs » racontait l’histoire d’une bande de « potes » en vacances - on utilise les guillemets à dessein tant l’image de l’amitié que nous montre Guillaume Canet nous semble son exact opposé – tandis qu’un des leurs agonisait à l’hôpital. Le pitch annonçait un précis de psychologie, tout en nuance, et une tranche de vie sur pellicule grâce à laquelle chacun allait pouvoir reconnaître quelques uns des ces petits travers qui nous rendent si humain. Que celui qui n’est jamais parti en vacances en abandonnant un ami sur son lit de mort jette la première pierre à Guillaume Canet. On l’aura compris, au lieu de Sautet, on se retrouve avec les Frères Farrelly, mais, bien sûr, ça n’est pas fait exprès, et les sales cons censés nous émouvoir, filmée par Canet avec le talent du réalisateur d’un Plus Belle la Vie convaincu d’être le Lawrence Kasdaw des « Copains d’abord », vont pendant près de trois heures nous offrir un festival de veulerie et de méchanceté, le tout saupoudré de sentences grotesques délivrées par un pêcheur ami de cette équipe abject, figure du vieux sage qui fait la leçon à tout le monde sans qu’on lui ait rien demandé.

Nous Finirons ensemble : série culte d’une génération de fumiers - L'Incorrect

Voici la suite des ’Petits Mouchoirs’! Pour ’Nous finirons ensemble’, Guillaume Canet repasse derrière la caméra, et filme tous ses potes en vacances au Cap Ferret. Et même Marion Cotillard, sa compagne à la ville. Elle nous raconte pourquoi il ne s’agit pas d’une simple suite, et s’illumine dès qu’elle parle d’amitié.Voici la suite des ’Petits Mouchoirs’! Pour ’Nous finirons ensemble’, Guillaume Canet repasse derrière la caméra, et filme tous ses potes en vacances au Cap Ferret. Et même Marion Cotillard, sa compagne à la ville. Elle nous raconte pourquoi il ne s’agit pas d’une simple suite, et s’illumine dès qu’elle parle d’amitié.

Marion Cotillard : « L’amitié, c’est comme l’amour, il faut en prendre soin »

Erreur 404 - allocine

Le film de Guillaume Canet a réalisé le second meilleur démarrage de l'année et s'impose devant Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu?.Le film de Guillaume Canet a réalisé le second meilleur démarrage de l'année et s'impose devant Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu?.

Malgré Avengers Endgame, Nous finirons ensemble dépasse le million d'entrées en cinq jours

Neuf ans après le triomphe des « Petits mouchoirs », l’acteur-metteur en scène Guillaume Canet réalise la suite du film avec le même casting....Neuf ans après le triomphe des « Petits mouchoirs », l’acteur-metteur en scène Guillaume Canet réalise la suite du film avec le même casting....

Guillaume Canet : "J’adore être seul mais j’ai terriblement besoin des autres"

Ce dimanche 5 mai, Guillaume Canet a été l’invité de Michel Drucker dans Vivement Dimanche prochain. Il s’est confié sur une douloureuse expérience...Ce dimanche 5 mai, Guillaume Canet a été l’invité de Michel Drucker dans Vivement Dimanche prochain. Il s’est confié sur une douloureuse expérience : une hospitalisation d’un mois, pendant laquelle...

VIDÉO – Guillaume Canet hospitalisé à cause d’un staphylocoque doré raconte sa (très) mauvaise expérience - Gala